Land Rover Discovery Vision Concept : le tout-terrain du futur

CONCEPT-CAR – A l’heure où le Discovery fête ses 25 ans, Land Rover dévoile l’avenir de ce modèle à travers un concept-car futuriste, bardé de capteurs laser.


[su_carousel source="media: 7543,7544,7545,7546,7547,7548,7549,7550,7551,7552,7553,7554,7555,7556,7557,7558" width="500" height="500" items="1" title="no" pages="yes" autoplay="3000" speed="400"]

Land Rover n’a jamais semblé aussi en forme que depuis son rachat par Tata. Après une gamme Range-Rover haut-de-gamme aussi sexy que financièrement juteuse, l’état major de la marque s’attaque maintenant à l’institution qu’est le Discovery. Luxueux mais moins qu’un Range-Rover, celui-ci demeure une des rares propositions de tout-terrain grand format réellement doué hors des sentiers battus. Mieux, ses vingt-cinq ans et sa ligne immédiatement reconnaissable en font un incontournable. Dès lors, il fera des petits, comme le Range Rover. Le Freelander à l’image plus floue cèdera ainsi la place à un modèle reprenant le nom de Discovery.

Sur un segment attaqué de toutes parts, Land Rover a compris qu’il fallait toujours proposer plus pour subsister. Ainsi, le Discovery dynamise ses lignes jusqu’ici plutôt rigides : la ceinture de caisse s’incline pour plus de sportivité. Voilà qui rapproche l’allure générale de celle des Range Rover. La calandre, en particulier, affiche un air de famille fort avec les cousins plus huppés. Toutefois, le Discovery conserve certaines de ses spécificités, comme la forme asymétrique du hayon ou encore le toit pourvu d’un décrochement.

La présentation de ce concept-car est également l’occasion pour Land-Rover de dévoiler ses dernières trouvailles technologiques, en particulier en ce qui concerne les assistances à la conduite en tout-terrain. Les lasers sont ainsi omniprésents. Outre les phares (comme sur une BMW i8), ils sont présents sous forme de capteurs, capable de reconnaître le terrain à l’avance, en particulier lors d’un passage à gué, avant même d’avoir trempé une roue dans l’eau (ou dans la boue). Voilà qui va un cran au-delà de ce que propose le dernier Range-Rover Sport, état de l’art actuel de la technologie Land Rover, seulement capable d’annoncer en temps réel la profondeur d’eau dans laquelle il est immergé.

Si ces technologies facilitent encore la vie en terrain difficile, c’est leur mode d’affichage qui semble le plus révolutionnaire. Certes, l’apparition d’une carte en trois dimensions sur la console centrale du relief qui se site devant les roues n’impressionnera pas les plus blasés, malgré son côté inédit. Il en ira tout autrement de la réalité augmenté, capable tout bonnement de faire disparaître le capot ! Toujours gênant à l’abord d’une crête, celui-ci est effacé par la grace de caméras situées dans le bouclier avant, dont l’image est retransmise par le biais de l’affichage tête-haute, qui prend toute la largeur du pare-brise. Autre aide : le possibilité de télécommander le véhicule à basse vitesse, pour mieux se sortir d’une embûche ou pour le garer dans un espace étroit (lire notre dossier sur le stationnement autonome).

Et Land-Rover compte pousser encore plus loin l’idée de la réalité augmentée. Les « Smart Windows », capables de suivre le regard du passager, pourront ainsi afficher en temps réel des informations touristiques sur le paysage traversé. Autant de données qui peuvent être renvoyées sur une tablette ou un smartphone. Par ailleurs, le Discovery peut utiliser le laser pour d’autres applications, comme par exemple afficher un triangle orange sur la route pour avertir les autres usagers d’un danger.

Pour l’instant, Land Rover ne s’étend pas sur les caractéristiques du nouveau Discovery qui apparaît en filigrane de ce concept-car. Il n’y a guère de surprise à attendre de ce côté-là, puisqu’il devrait reprendre la plateforme des Range-Rover et Range-Rover Sport, qui font appel massivement à l’aluminium. A la clé, la masse devrait chuter de manière aussi spectaculaire que sur ses cousins, d’une génération à l’autre.

« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


5955 vues0 réactions