Bien choisir son scooter ! C’est important …

Le choix est vaste aujourd’hui en matière de scooters puisque plusieurs marques sont représentées en Algérie. Mais en analysant bien votre besoin, vous devriez trouver le modèle de vos rêves qui répond à vos attentes tant en matière d’alternative à votre mobilité qu’à vos impératifs financiers.

  • Tout d’abord, le budget que vous pourrez consacrer à l’achat de votre deux-roues va déterminer le modèle retenu en fonction de l’utilisation à laquelle vous destinez votre scooter. En effet, si votre budget est de 150.000 DZD et que vos prétentions vont vers un modèle GT pour parcourir de grandes distances, vous serez obligé de revoir votre copie et de trouver un compromis.
  • Concernant les différents types de scooters, vous avez le choix entre les citadins et les routiers.
  • Si vous aimez les belles échappées, les voyages ou les grandes balades entre deux wilayas, les modèles GT sont faits pour vous. Ils sont bien équipés en accessoires et confortables pour les longs trajets seuls ou avec un passager.
  • Les modèles urbains sont plus compacts que les GT, plus vifs et hypermaniables pour se glisser dans la circulation.
  • Voici quelques conseils qui vous permettront de vous aider à choisir votre scooter :

  • Usage : Déterminez votre usage quotidien avec le kilométrage moyen à parcourir (ville, route ou mixte), vous pourrez ainsi convenir de la cylindrée adéquate (50 cc, 125 cc ou plus).
  • Essai : N’hésitez pas à essayer le modèle qui a retenu votre attention car il faut que le scooter corresponde à votre mode de conduite, à votre niveau ainsi qu’à votre gabarit. Même si vous ne pouvez pas faire de test réel, chevauchez le scooter et mimez la conduite de ce dernier ceci afin de ressentir vos impressions au plus près. Sachez que plus vous serez à l’aise sur votre deux-roues, mieux votre sécurité sera assurée.
  • Gabarit : Dans l’optique d’une bonne prise en main, choisissez un modèle pas trop lourd, surtout si vous êtes débutant. Vous aurez l’occasion au fil de années d’évoluer vers des modèles d’une catégorie supérieure.
  • Permis moto : Vérifiez que vous êtes en possession du permis de conduire de la catégorie choisie ou le cas échéant pensez à vous inscrire dans une moto-école.
  • Homologation : Préférez des modèles de scooters homologués par nos autorités compétentes, c’est pour vous un gage de sécurité, de fiabilité et de conformité avec les normes en vigueur.
  • Avis : Enfin, ne vous laissez influencer par personne dans le choix du scooter que vous devez choisir selon vos sensations et non pas par rapport au dernier modèle en vogue.
  • Garantie : Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur la machine de vos rêves, interrogez le concessionnaire sur la garantie de votre scooter. Aujourd’hui, la durée de garantie chez les revendeurs de motocycles va de 0 à 24 mois avec ou sans limitation de kilométrage. Autant dire qu’il est important pour vous de traiter avec un concessionnaire qui offre des délais de garantie et un niveau de service après vente des plus performants.
  • Immatriculation : Choisissez à l’idéal un scooter qui sera immatriculé comme tout deux roues dont la cylindrée est supérieure à 80 cm3. Sachez que cette exigence vous garantira l’engagement et le service-après-vente du concessionaire qui commercialisera le scooter. Obligation vous sera faite d’être en conformité vis a vis du permis de conduire.
  • Revente : Votre scooter est un investissement financier important qui subira dès sa sortie du concessionnaire une décote. Tous les points cités ci-dessus pourront maintenir plus haut la valeur de votre scooter (homologation, immatriculation, garantie, SAV) et si un jour vous décidez de le revendre pour passer à un modèle d’une catégorie supérieure ou tout simplement changer de mode de déplacement, vous serez moins impacté par cette décote.
  • Occasion : Quand on débute sur un scooter, on aimerait faire ses premiers pas sur un deux roues d’occasion. Le souci est qu’aujourd’hui en Algérie, les distributeurs qui ont pignon sur rue ne disposent pas de véhicules d’occasion et il n’existe pas encore de centrales ou de revendeurs qui proposent des deux roues de seconde main. Le risque est grand et vous pourriez malheureusement vous retrouver avec une antiquité qui reclamera de vous d’être l’as du bricolage. Donc, sauf opportunité provenant d’un entourage digne de confiance, le mieux est de s’abstenir d’acheter un scooter d’occasion !
  • Accessoires : Si votre budget le permet, pensez dès le départ aux accessoires tels qu’un topcase ou un pare-brise avec l’achat de votre scooter car vous serez en meilleure position pour négocier des remises avec votre concessionnaire. En effet, une fois votre achat effectué, il est bien connu que toutes les options se paient au prix fort !

« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


en partenariat avec Scooterdz.com

886 vues0 réactions