Toyota Algérie rappelle près de 40 000 véhicules

Toyota Algérie rappelle près de 40 000 véhicules

Toyota Motor Corporation (TMC) a décidé de surmédiatiser toutes les actions de rappel afin de prouver au monde entier que la qualité chez TMC est irréprochable, mais aussi qu’il est le leader mondial de l’automobile.

Toyota-Algérie, à l’instar des autres distributeurs du même groupe dans le monde, a reçu officiellement la liste de tous les modèles concernés par ce rappel, ainsi que toutes les instructions techniques y afférentes». C’est par cette phrase lourde de sens que Noureddine Hassaïm, directeur général de Toyota Algérie, a débuté son intervention relative aux actions de rappel des véhicules de la marque nippone en Algérie. Lors d’un point de presse animé la semaine dernière dans son showroom à Dély Ibrahim (Alger), le patron de Toyota Algérie a précisé que cette action de rappel à titre préventif a été décidée par la maison mère. «Les actions de rappel sont tout à fait normales dans le monde de l’automobile. Les constructeurs sont obligés de réagir et d’assurer l’engagement de bien produire», dira-t-il.

Entre 2011 et 2013, pas moins de 55,5 millions de véhicules ont été rappelés à travers le monde, précisera le conférencier. Pour notre marché, ce sont près de 40 000 véhicules de la marque nippone qui sont concernés par les opérations de rappel. Il s’agit des modèles suivants : la Toyota Yaris, avec ses deux versions 4 et 5 portes, pour les rails du siège côté conducteur avec 33 870 unités concernées (Yaris SD 17 867, Yaris HB 16 003) et représentant une partie des modèles commercialisés entre 2006 à 2010 pour le modèle Yaris Hatchback et de 2007 à 2010 pour le modèle Yaris Sedan.

La Toyota Yaris 4 portes, pour la barre de renforcement du tableau de bord avec 3988 unités concernées et représentant une partie des modèles commercialisés entre 2006 et 2009. La Toyota RAV4 pour le changement du câble spiral avec 78 unités concernées et représentant une partie des modèles commercialisés entre 2007 et 2008. Le Hilux 4×4 pour le changement du câble spiral avec 1298 unités concernées et représentant une partie des modèles commercialisés entre 2005 à 2009. Toyota Algérie précise que certains modèles ont presque 10 ans d’âge et qu’aujourd’hui aucun incident sérieux n’a été signalé. «C’est dire toute l’attention que le groupe a pour la sécurité de ses clients», soutient le DG de Toyota Algérie.

En outre, les pièces de rechange correctives sont déjà en phase de production, et dès leur réception tous les clients concernés par ce rappel seront invités à se présenter aux différentes structures, succursales et réseaux d’agents agréés pour procéder à ces rectifications. Toyota Algérie, est-il encore précisé, prendra en charge à la fois l’ensemble des véhicules importés par ses soins et ceux importés par les particuliers. «Aussi important soit-il, ce rappel massif démontre une fois de plus le sérieux du groupe Toyota Motor Corporation (TMC) dans la prise en charge du moindre problème de ce type et tout le respect qu’il doit à ses clients», dira le patron de Toyota Algérie.

Cette culture de rappel par vagues a été instaurée par le groupe dès que survient un problème, aussi minime soit-il. Il vise par là à banaliser ces opérations massives pour maintenir un haut niveau de sécurité, de qualité de ses produits et la confiance de ses clients, déclare Noureddine Hassaïm, qui ajoute que les deux principaux piliers du Toyota Way ne sont autres que le «kaizen» (amélioration continue) et le respect des personnes. Enfin, la question qui demeure en suspens et qui mérite une réponse est de savoir pour quelles raisons, sur les 55,5 millions de voitures rappelées entre 2011 et 2013, seul Toyota Motors Algérie a entrepris une opération de rappel à titre préventif en Algérie ? Ou, est-ce que parmi ces 55,5 millions de véhicules aucun n’a été exporté vers l’Algérie ?

Toyota a franchi le cap des 10 millions de véhicules vendus

Toyota a annoncé avoir vendu 10,13 millions de véhicules entre le 1er avril 2013 et le 31 mars 2014, soit une progression de 4,5% par rapport à la période allant d’avril 2012 à mars 2013. Avec ses marques Toyota de luxe, Lexus, de mini-véhicules, Daihatsu et de poids lourds, Hino confondues, le japonais devient le premier groupe automobile à franchir le cap des 10 millions d’unités écoulées en 12 mois. «Nous sommes très heureux que les clients aient choisi nos voitures», s’est félicité un porte-parole de Toyota. «Nous voulons produire des voitures toujours meilleures ; pour cela, nous portons toute notre attention sur la fabrication de chacune d’elles.»

Lors de l’année 2013, Toyota s’était sensiblement rapproché des 10 millions de voitures vendues en atteignant les 9,98 millions d’unités, synonyme d’une première place mondiale conservée devant Volkswagen (9,73 millions de véhicules) et General Motors (9,71 millions). Le constructeur japonais table sur la vente de 10,32 millions (+4%) de voitures pour l’année calendaire 2014, avec une croissance de 20% prévue en Chine.

« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


1030 vues0 réactions