Toyota Algérie : La Yaris HB restylée fait son entrée

Toyota Algérie : La Yaris HB restylée fait son entrée


C’est au niveau du chapiteau de l’hôtel Sheraton d’Alger que la Toyota Yaris Hatchback restylée a été dévoilée, hier, dans un décor original.

Cette quatrième génération de la citadine japonaise, fabriquée en France dans l’usine de Valenciennes, compte perpétuer le succès des précédentes versions. La première, lancée en 1999, a été élue voiture de l’année 2000 en Europe. La Yaris Echo, dont des exemplaires sont toujours sur nos routes, s’est vendue en Algérie à plus de 10 000 unités. L’usine de Valenciennes fabrique 800 à 1100 Yaris par jour, selon Nazih Bouayad, directeur marketing de Toyota Algérie ; 80% de la production sont destinés à l’exportation vers 42 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et du Maghreb, selon le conférencier.

Pour revenir à la nouvelle Yaris, ou la HB restylée, elle s’inspire, comme toute la nouvelle gamme Toyota, du Keen Look et Under Priority de Toyota. Elle adopte un style plus affirmé. L’étroite calandre supérieure et la grande calandre inférieure en forme de trapèze se rejoignent au niveau du logo pour dessiner une forme imposante structurée en X. Les feux de jour à LED lui confèrent une personnalité en offrant une signature lumineuse spécifique.

«Avec des pare-chocs révisés à l’avant et à l’arrière et une conception arrondie incorporant des éléments aérodynamiques, la nouvelle Yaris HB affiche un extérieur dynamique qui apporte une bonne mesure de style au segment des citadines», lit-on dans le communiqué de presse. La nouvelle Yaris est dotée d’un écran multifonctions (système multimédia Toyota Touch2) qui peut afficher, du bout des doigts, des données importantes comme la consommation moyenne de carburant, la température extérieure…

Côté sécurité, le client peut trouver des équipements tels que l’antidémarrage, les airbags frontaux et latéraux, l’ABS et le BA. La nouvelle Yaris HB sera disponible en version essence avec la motorisation issue de l’ancienne génération, à savoir le 1.3 l qui développe 99 ch. Sa consommation mixte, de 4,9 l/100 km, est la plus faible par rapport à ses rivales. Deux boîtes de vitesses haute performance sont proposées, à savoir la boîte manuelle à 6 vitesses (disponible sur les deux finitions existantes (Style & Lounge) ou la boîte CVT à 4 rapports (disponible uniquement sur la finition Lounge).

La nouvelle Yaris est facturée à 1 560 000 DA pour la version Style, 1 699 000 DA pour la version Lounge alors que celle dotée d’une boîte de vitesses CVT est à 1 799 000 DA. Noureddine Hassaïm, directeur général de Toyota Algérie, avance que les prix des véhicules Toyota pourraient ne pas augmenter dans les prochains jours suite à la hausse du dollar par rapport au dinar : «Nous allons essayer de résister à cette fluctuation du dollar.

Ce ne sera pas facile.» Il regrette le peu d’intérêt accordé par les pouvoirs publics aux véhicules hybrides. «Les modèles hybrides que nous avons introduits n’ont pas eu beaucoup de succès. Il n’y a pas eu de mesure d’incitation à l’achat de la part des pouvoirs publics comme cela se fait dans les pays développés. Mais nous n’allons pas abandonner ce projet», dit-il. Toyota Algérie compte terminer l’année 2014 avec un volume de ventes de 29 500 véhicules, dont 1200 camions Hino et 1300 unités pour l’autre marque japonaise, Daihatsu.
« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


622 vues0 réactions