Peugeot 208 GTI : un Lion nommé Bolide

peugeot-208

En termes d’efficience, elle n’est pas loin des pics de la RCZ 1.6L à 200 ch. Elle puise sa puissance de son couple de 275 Nm à 1700 Tr/mn. Nous l’avons testée pour vous. Elle rugit à chaque fois qu’on sollicite ses régimes élevés sur des axes autorisés aux grandes vitesses.

Quelles sensations! Dès que vous ouvrez la porte gauche de la Peugeot 208 GTI, vous conviendrez que le test-drive ne sera pas un simple tour de piste. À défaut, mieux vaut rester sur le segment A et oublier la chose. Mais les nostalgiques vous diront le contraire : le bloc moteur GTI de Peugeot a toujours été un mythe, vite devenu légende à travers sa superbe 205 qui a marqué les années 1980 et 1990 d’une indélébile empreinte. Place aux sensations sur la route de Tipasa, dans le Chenoua, dès notre sortie de Dar El-Beïda. La fluidité aidante, nous empruntons l’autoroute Est-Ouest. Première impression, dès les premières accélérations, Peugeot 208 GTI, dotée d’un bloc moteur THP à 200 ch, tout simplement impressionnant. On aurait cru à ces petites bagnoles de course, d’autant que son châssis est renforcé. De près comme de loin, sa silhouette 3 portes lui confère l’air d’un coupé. Mais dès son approche, on aura vite deviné que tout y est pour en faire un bolide, et en guise d’image de marque, un grand préparatif pour le retour de Peugeot en 2015 dans le Dakar.
Tout y est, notamment, la signature lumineuse de la face avant, des jantes alu de 17 pouces exclusives, une double sortie d’échappement chromé de forme trapézoïdale, un becquet arrière bien incrusté pour un aérodynamisme certain et des signatures imposantes GTI.
Son assise est merveilleuse à bien des égards. Sa tenue de route est irréprochable, même si, parfois, on sollicite des régimes élevés par endroits où les pics de vitesse sont autorisés. Agile, dotée d’un habitacle avec des surpiqures rouges à tous les niveaux pour signer la sportivité, un cerclage rouge bien incrusté aux compteurs, des finitions dégradées en rouge sur les poignées de portes, ensuite du noir sur le rouge et vice-versa, et j’en passe, tous les traits de la Peugeot 208 GTI confèrent cette spécificité à faire de cette bagnole un Lion nommé Bolide. Tout y est également pour le plaisir de conduire.
Du reste, son efficience, on la testera sur ces routes qui serpentent à travers ces bourgades d’Alger-Sud pour mettre à rude épreuve ses commodités de conduite sportive. Son petit volant démontre à souhait, et à qui veut l’entendre, sa capacité d’adaptation à la conduite en ville et sur les routes à grande vitesse, non sans observer les règles de la sécurité routière.
En termes d’équipements, Peugeot 208 GTI est dotée d’airbags frontaux, latéraux et rideaux avant, de l’air conditionné auto-bizone, du régulateur et limiteur de vitesse, de l’ABS, de l’ASR, de l’ESP, d’un écran tactile
7 pouces, d’une radio avec port USB et fiche Jack, avec fonction de téléphonie Bluetooth, d’un lecteur CD-MP3 dans la boîte à gants, d’un toit panoramique en verre avec velum d’occultation et éclairage d’ambiance (en option), de feux de jour, d’aide au stationnement arrière, de rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, d’antibrouillards, de lève-vitres avant électriques, d’une double canule d’échappement chromée rectangulaire, de sièges sport, de jantes 17 pouces aluminium, d’un volant cuir frappé du monogramme GTI, d’un pack visibilité, d’une sellerie mi-cuir, d’une alarme d’origine et d’une peinture métallisée.
Cette variante sport de Peugeot 208, animée d’un bloc moteur de 1.6l THP à 200 ch pour 275 NM de couple à 1 700 Tr/mn, est au prix de 2 229 000 DA (TTC).
« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


681 vues0 réactions