Nouvelle Passat, VW lève un coin du voile

Nouvelle Passat, VW lève un coin du voile

La huitième génération de Passat sera présentée début octobre au Mondial de l’Automobile. En attendant, Volkswagen révèle déjà quelques unes de ses caractéristiques essentielles.

Volkswagen s’apprête à remplacer sa familiale, un best-seller déjà vendu à quelque 22 millions d’exemplaires en l’espace de 41 ans. A l’aube de concevoir sa huitième génération, l’équipe de designers basée à Wolfsburg pouvait donc s’appuyer sur cette longue expérience. Elle est pourtant repartie d’une feuille blanche.

A l’instar de la Golf 7, la Passat 8 entre dans l’ère MQB. De la plateforme au moteur, en passant par les équipements, elle va utiliser une banque d’organes autorisant de substantielles économies d’échelle. Premier effet positif de cette standardisation, une plus grande liberté offerte aux stylistes en termes de proportions de carrosserie. En dehors des sketches toujours très flatteurs que nous publions, Volkswagen ne communique pour l’instant qu’une longueur de 4,77 m, semblable à celle du modèle actuel.

karoussa_nouvelle-passat

L’utilisation de la très modulable plateforme MQB autoriserait une diminution de la masse d’environ 85 kg. C’est déjà beaucoup, mais compte tenu que certaines parties de la coque sont confectionnées en aluminium, on pouvait espérer mieux. En comparaison, la Golf 7 avait maigri de 100 kg. L’explication tient dans une profusion d’équipements.

Vouloir les décrire par le menu, tiendrait de l’inventaire à la Prévert. Nous avons recensé une instrumentation totalement digitale qui sera interactive et personnalisable, comme celle du prochain coupé Audi TT. Volkswagen se convertit aussi à l’affichage tête haute auquel BMW et Peugeot nous ont habitué. Sur la console centrale, l’écran digital rappellera celui de la Golf mais sa taille sera comprise entre 5 et 8 pouces, selon le niveau de finition. Comme la petite Polo, la Passat bénéficiera de l’application MirrorLink pour Android qui permet de reporter sur l’écran la page d’accueil et le contenu de son smartphone. On relève aussi la présence d’un routeur WiFi à destination des passagers accrocs à leur tablette.

Plus utile à la conduite, quatre caméras autoriseront une vision panoramique à 360° qui sera d’autant plus utile en manœuvres qu’elles seront couplées avec le freinage. Exemple, la Passat freinera automatiquement si, en sortant d’une marche arrière sans visibilité, une voiture est détectée en train de s’approcher. Elle inaugurera aussi une conduite assistée dans les embouteillages. En dessous de 60 km/h, le conducteur n’aura plus besoin d’agir sur les pédales et, jusqu’à 65 km/h, la voiture sera capable de freiner seule si elle détecte un obstacle, y compris un piéton.

karoussa_nouvelle-passat

La liste est longue mais il nous faut aussi mentionner une aide à la conduite inédite qui va faciliter la vie des propriétaires de remorques et autres caravanes. La nouvelle Passat sera en effet la première berline au monde à proposer une assistance à la marche arrière avec remorque. Il suffira d’appuyer sur un bouton pour que la voiture prenne en charge la direction et cela fonctionnera aussi bien pour reculer en ligne que pour braquer à 90° dans un carrefour. Les clients du break seront aussi satisfaits d’apprendre que l’ouverture du hayon sera possible avec un simple mouvement du pied, comme le proposent déjà plusieurs SUV.

Au chapitre moteurs, une grande spécialité de la firme de Wolfsburg, le constructeur annonce une gamme couvrant des puissances allant de 120 à 280 ch et il précise l’arrivée d’un nouveau diesel aussi sobre que puissant. Il s’agit d’une nouvelle variante du récent 2 litres TDI, inauguré par la Golf. Avec une paire de turbos portant la pression relative de suralimentation à 2,8 bars et une injection de gazole sous 2500 bars, la puissance atteint 240 ch et le couple 500 Nm dès 1.750 tr/min. Une puissance spécifique de 120 ch/l est exceptionnelle pour un diesel, d’autant que la consommation serait à peine supérieure à 5 l/100 km.

A ce niveau de couple, la transmission intégrale 4Motion s’imposait et les ingénieurs ont aussi décrété un recours exclusif à la boîte double embrayage DSG à 7 rapports. Plus économique encore et guère moins puissante avec 211 ch, une Passat hybride rechargeable reprendra le groupe motopropulseur de la Golf GTE. Un moteur essence 1.4 TSI de 156 ch est alors couplé avec une machine électrique de 80 kW (109 ch). L’autonomie en mode électrique pur atteint 50 kilomètres, la consommation officielle, très favorable à ce type d’ hybridation, ressort à 1,5 l/100 km, soit 35 g/km. Le tout avec un 0 à 100 km/h parcouru en moins de 8 secondes et une vitesse de pointe de 210 km/h.

Voilà l’essentiel des informations révélées à ce jour par Volkswagen. Toute cette technologie embarquée augmente l’envie de connaître le vrai visage de cette nouvelle familiale. Si le plumage est à la hauteur du ramage, la Passat 8 pourrait largement dominer son sujet et même empiéter sur le territoire des marques «premium». Réponse dans quelques mois, au plus tard au salon de Paris.


« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


932 vues0 réactions