La nouvelle Renault Symbol «made in Bladi» à 1 223 000 DA

La nouvelle Renault Symbol «made in Bladi» à 1 223 000 DA

La nouvelle Renault Symbol fabriquée en Algérie vient de faire son entrée dans le paysage national de l’automobile. Et c’est en présence de hautes personnalités algériennes et françaises, à l’image de Carlos Ghosn, PDG de l’alliance Renault Nissan.

Selon le communiqué de presse de la filiale du constructeur automobile français, «la nouvelle Renault Symbol Extrême est la version haut de gamme de la nouvelle Renault Symbol produite à l’usine de Oued Tlelat de Renault Algérie Production. Elle bénéficie du plus haut niveau d’exigence en termes de qualité et de sécurité. Elle est équipée des dernières technologies afin de satisfaire les exigences du client algérien», peut-on lire sur le communiqué de Renault Algérie. «La Nouvelle Renault Symbol Extrême est fabriquée dans le respect des normes de qualité et de sécurité internationales. Par ailleurs, des tests de roulage ont été organisés à travers les routes algériennes dans les conditions réelles d’utilisation», peut-on lire sur cette même missive.

La nouvelle Renault Symbol Extrême est équipée d’un GPS. Intégré au système Medianav, ce système multimédia tactile intègre la radio, un lecteur MP3, USB, Bluetooth, prise jack, téléphonie mains libres. Une fois la destination programmée, le calcul de l’itinéraire nécessite quelques secondes seulement, et il est possible de visualiser le trajet à l’écran du point de départ au point d’arrivée (selon la cartographie disponible).

Renault est ainsi le premier constructeur automobile en Algérie à commercialiser un véhicule équipé d’un GPS. La nouvelle Renault Symbol bénéficie d’un design optimisé par rapport à la version importée : baguettes latérales noires, jantes de 16 pouces et feux arrière dont la couleur est accentuée. La nouvelle Renault Symbol Extrême fabriquée en Algérie sera proposée en deux motorisations essence : un moteur 1.2 75 cv au tarif de 1 223 000 DA, et un moteur 1.6 80 cv au prix de 1 287 000 DA. La nouvelle Renault Symbol Extrême est garantie 2 ans/
100 000 km sur l’ensemble du réseau de Renault Algérie.

«C’est une grande fierté pour toutes les équipes et pour le réseau de Renault Algérie de commercialiser le 1er véhicule fabriqué en Algérie. Dotée d’un GPS de série, la nouvelle Renault Symbol Extrême se positionne avec ses équipements haut de gamme dans le haut de son segment et bénéficie de toute l’expérience et de tout le savoir-faire du groupe Renault en matière de qualité de fabrication et de sécurité. Elle permettra de répondre aux besoins des clients les plus exigeants et contribuera au renforcement du leadership de Renault sur le marché algérien», explique Guillaume Josselin, Directeur général de Renault Algérie. La nouvelle Renault Symbol Extrême est disponible avec quatre coloris, à savoir le blanc glacé, gris platine, beige cendré et le noir nacré.

Trois nouveaux partenaires academiques pour la fondation Renault en Algérie

Dans un autre registre, la fondation Renault a signé trois nouvelles conventions de partenariat avec trois institutions académiques algériennes de premier plan : l’Université d’Oran, HEC Alger, et l’Ecole nationale polytechnique. Le groupe Renault, partenaire économique de l’Algérie, s’engage ainsi auprès du monde académique en intégrant des étudiants algériens aux programmes d’enseignement supérieur soutenus par la fondation Renault. A travers ces nouveaux partenariats, des étudiants diplômés de l’Université d’Oran, d’HEC Alger, et de l’Ecole nationale polytechnique d’Algérie pourront accéder aux programmes de la fondation Renault, à savoir le MBA en Management International (Dauphine Sorbonne-fondation Renault), le Master Transport et Développement Durable (Paris Tech-fondation Renault), le Master Mobilité et Véhicules Electriques (Paris Tech-fondation Renault), et enfin le Master Management de la Sécurité Routière (Ecole Saint-Joseph de Beyrouth, Liban-fondation Renault).

Claire Martin, Directrice de la responsabilité sociale et Directrice de la fondation Renault dira en substance : «Je suis heureuse de compter désormais ces trois universités et écoles algériennes de premier plan parmi la cinquantaine de partenaires académiques de la fondation Renault dans le monde, et suis convaincue que nos échanges contribueront à faire rayonner le savoir-faire de chacun auprès des jeunes générations.» Aujourd’hui, le réseau international d’anciens étudiants de la fondation compte plus de 800 professionnels «ambassadeurs» Renault de 24 nationalités différentes issus des 12 pays partenaires de la fondation.

« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


944 vues0 réactions