Des prestations dignes des familiales des marques premium

prestatior1

Présentée au dernier Mondial de l’automobile de Paris, la 8e génération de la VW Passat vient de faire l’objet d’un essai dynamique.
Produite à pas moins de 22 millions d’exemplaires depuis 1973, la Passat est le deuxième modèle le plus vendu par Volkswagen après la Golf, avec jusqu’à 1,1 million d’exemplaires produits par an. Modèle le plus populaire du groupe, la nouvelle Passat marque une rupture avec un poids à vide allégé de 85 kg et une consommation jusqu’à 20% plus faible. De plus, elle sera disponible pour la première fois avec une motorisation hybride rechargeable. Elle inaugure un moteur diesel 2-litres TDI biturbo de 240 ch, fait inédit sur ce segment, ainsi que des technologies embarquées révolutionnaires comme le freinage d’urgence en ville avec détection des piétons, le Trailer Assist, assistant de conduite en embouteillage et système Emergency Assist.

La nouvelle Passat est la première Volkswagen à disposer de l’Active Info Display et d’un affichage tête haute. Bâtie à partir de la plateforme modulaire transversale MQB, cette nouvelle Passat se distingue par d’élégantes proportions. Une carrosserie à peine plus courte (- 2 mm) mais plus basse (- 14 mm), des porte-à-faux réduits, des surfaces vitrées moins hautes et une calandre étirée accentuant visuellement sa largeur. «Sans rien perdre de ses qualités fonctionnelles, la Passat a sensiblement gagné en charisme, en exclusivité et en dynamisme», peut-on lite sur la brochure du constructeur.

Son design extérieur allie «une clarté élégante des lignes et une impression de puissance accentuée». Un design «résolument contemporain plutôt que branché, expressif mais jamais quelconque. Un design dont chaque ligne est dessinée avec soin. Un design qui marquera son époque», poursuit le communiqué du groupe de Wolfsburg. Ses phares à LED de conception nouvelle (de série à partir de la finition «Highline») et ses feux arrière à LED de série lui confèrent une signature lumineuse inimitable, y compris la nuit. De l’intérieur, cette nouvelle venue sur le segment des berlines affiche de nombreux choix nouveaux en matière de design, comme le bandeau horizontal marquant avec des buses d’aération sur toute la largeur et des technologies comme l’Active Info Display (instruments numériques interactifs), l’affichage tête haute ou l’éclairage d’ambiance sous la forme d’un filet très fin. «Une allure plus avant-gardiste et exclusive que jamais».

De nouveaux systèmes d’aide à la conduite, de confort et d’infodivertissement font leur apparition comme le Front Assist, avec freinage d’urgence en ville et détection des piétons, l’Emergency Assist (immobilisation du véhicule en cas d’urgence), le Trailer Assist (manœuvres assistées avec remorque) et l’assistant de conduite en embouteillage, des premières mondiales dans le monde de l’automobile. Il faudrait ajouter à tout cela le combiné d’instrumentation digitale de 12,3 pouces, semblable à celui du nouvel Audi TT, introduit sur la nouvelle Passat mais réservé au haut de gamme, de même que les projecteurs directionnels à LED.

La planche de bord est aussi sobre que soigneusement finie. Les aérateurs intégrés dans une planche de bord, mimant la calandre, rehaussent le standing, à l’image de l’horloge trônant en son centre. Les sièges Confort avec appui lombaire réglable ajoutent à l’impression de confort. Les places arrière sont plus spacieuses et le volume de coffre progresse de 27 litres dans la berline et 47 litres dans le break, pour atteindre, respectivement, 586 litres et 650 litres. Côté moteur, la nouvelle Passat dans sa 8e édition innove avec une pléiade de propulseurs.

Une dizaine de moteurs entre TSI et TDI, turbo à injection directe couvrent une gamme de puissance de 120 ch à 280 ch. Toutes les motorisations sont nouvelles à bord de la Passat. La consommation des moteurs et les émissions de CO2 ont pu être réduites jusqu’à 20% dans le meilleur des cas. Toutes les versions sont dotées d’un système Start-Stop avec mode récupération d’énergie. Chaque moteur peut être associé à une boîte à double embrayage DSG en option (même de série pour les motorisations haut de gamme). La gamme des moteurs à essence ou TSI débute par le 125 ch, alors que le TSI de 150 ch dispose de la coupure des cylindres active. Il se distingue par une consommation de 4,9 l/100 km, soit 1,3 l/100 km de moins à modèle équivalent sur la génération précédente. Les autres moteurs développent respectivement 180 ch, 220 ch et 280 ch.

Côté moteur diesel ou TDi, VW vient d’inaugurer le TDI high-tech 240 ch, soit le plus puissant turbodiesel quatre cylindres à injection directe (TDI) jamais construit par Volkswagen. Ce nouveau moteur 2,0 l biturbo de 240 ch consomme seulement 5,3 l/100 km. «Avec ce moteur, la version berline atteint la vitesse maximale de 240 km/h (238 km/h dans le cas de la Passat SW)». En raison de son couple maximal élevé de 500 Nm, cette Passat de 240 ch est dotée de série de la transmission intégrale 4 Motions et d’une boîte DSG 7 vitesses. Le client retrouvera aussi des moteurs diesel TDI de 150 ch consommant seulement 4,1 l/100 km. Les turbo-diesel supérieurs développent 190 ch et 240 ch. Comme sa devancière, la Passat nouvelle génération sera proposée en trois niveaux de finition : Trendline, Comfortline et Highline.

Lors de notre périple d’essai, la nouvelle Passat s’est avérée efficace et facile à conduire avec l’option amortissement piloté qui équipait nos voitures d’essai incluant aussi un choix possible entre différents modes de conduite. Le diesel 2.0 TDI biturbo que nous avons pu tester également s’avère puissant et ses performances se rapprochent de celles des gros bolides. Enfin, cette nouvelle Passat qui sera dévoilée sans aucun doute en Algérie au prochain Salon de l’automobile d’Alger en 2015 n’aura aucun souci pour conserver sa place de leader sur son segment, du moment que, vu ses prestations et ses qualités, elle n’aura aucun concurrent de poids face à elle.
« Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source »


535 vues0 réactions